Blocs rectifiés et transition énergétique

Blocs rectifiés et transition énergétique2017-03-23T07:43:18+00:00

Project Description

La villa E-Roise, un avant-goût de la RT 2020 ?

Elle produit plus d’électricité qu’elle n’en consomme. Et en plus, elle a une vue imprenable sur le port de Brest. Elle, c’est la villa E-Roise, la maison à énergie positive inaugurée par le constructeur régional Trecobat. Après neuf mois de chantier, l’habitation n’attend plus que ses locataires. En effet, dans le cadre du programme Comepos*, une famille de quatre personnes va s’installer début 2017 dans l’habitation (et ce pendant deux ans) afin de tester en conditions réelles les innovations installées. De la consommation d’énergie à la qualité de l’air, en passant par l’hygrométrie, tous les paramètres seront suivis en temps réels par maints capteurs répartis dans la maison. Initié en 2015, le projet de la villa E-Roise, soutenu par une dizaine d’industriels du grand Ouest et nationaux (Saint-Gobain, Delta Dore, Siniat…) a pour but de démontrer qu’il est possible de « construire une maison individuelle sobre énergétiquement, à faible impact sur l’environnement, confortables, sans augmenter le prix des constructions et sans contraindre l’architecture ».

Une autonomie oscillant entre 50 et 70%

La future réglementation thermique 2020 prévoit notamment l’intégration du bilan « Bepos » et carbone. Livrée en septembre 2016, l’habitation de 145 m2 répond déjà parfaitement à ces deux critères. A commencer par le niveau d’autoconsommation. Sur le toit, les 14 panneaux solaires installées sont pilotés par un onduleur intelligent, capable d’optimiser la consommation sur batterie et sur secteur. « Nous tablons sur une autonomie électrique entre 50 et 70 %, mais cela va dépendre du comportement des usagers », prévient Régis Croguennoc, responsable études et conception chez Trecobat.
Audacieuse, la villa E-Roise intègre des vitrages à contrôle solaire, une technologie plus communément utilisée dans les bâtiments tertiaires. Ces vitres empêchent une partie de la chaleur du soleil de pénétrer dans les pièces, tout en laissant s’infiltrer la luminosité. Economique, la production d’ECS est assurée par une pompe à chaleur fonctionnant… au gaz carbonique (Teccontrol), présent naturellement dans l’air. Un procédé qui permet de disposer d’une eau chaude à 65°C en moyenne et de réduire la consommation électrique de l’ordre de 30 %. L’installation d’un plafond rayonnant hydraulique à très basse température (25°C) améliore la diffusion de la chaleur et se montre moins énergivore qu’un plancher chauffant.

16,5 tonnes de sable d’économisées

Contrairement à d’autres maisons « Bepos », Trecobat & co se sont attaché à limiter l’impact sur l’environnement en réduisant au maximum l’apport de matière première. Notamment pour les blocs béton. « En usine, les parpaings ont été rectifiés sur deux faces, parfaitement rectiligne, afin d’être assemblés avec de la colle, plutôt qu’avec du mortier », nous explique Régis Croguennoc. Résultat : 16,5 tonnes de sable et 1,5 tonne de ciment d’économisées. Le groupe a également mis en place une gestion durable des déchets, basée sur l’ajustement précis des besoins en matériaux. Cette stratégie a permis de recycler pas moins de 80 % des déchets. Pour la sélection des matériaux, l’entreprise brestoise a fait appel à des partenaires locaux, de Bretagne ou du grand ouest, limitant l’impact carbone lié au transport. Parmi les autres atouts de l’habitat, il y a l’intégration d’équipements soucieux de veiller à la santé des occupants. Plaque de plâtre “anti-COV”, câbles blindés anti-ondes électromagnétiques, ventilation mécanique inversée… Après les premiers tests, son bilan énergétique annuel est estimé à moins de 21 kWhep/m2.shonRT/an. Un résultat à nuancer, car le chauffage a été testé seulement en laboratoire et les usagers n’ont pas encore pris possession des lieux. Il faudra donc attendre la deuxième phase pour connaître la consommation en conditions réelles. Mais déjà, Alban Boyé, directeur général de Trecobat se projette : « La maison E-Roise préfigure la maison de demain, une maison confortable, spacieuse, agréable à vivre, techniquement et économiquement performante ».

Source : ZePros News par Augustin Flepp

Vous pourriez aussi être intéressé par :

Toutes les actualités